27 Cheddar, Squick mais pas que !

Depuis tous temps nous français, sommes considérés comme les « fromages qui puent », et ce n’est pas forcément pour nous déplaire !

Pour mettre encore plus les pieds dans le plat j’ai alors décidé de visiter le Musée du Cheddar de St-Prime (toujours au Lac Saint-Jean). Diane, la directrice de cette institution québécoise s’est prise au jeu et nous avons décidé de combiner nos formations d’agents de développement culturel et ma vision « à chaud » de français chauvin pour faire une introspection du musée.

Ainsi un profil complet de ce que peut attendre une famille de touristes français a été dressé… sans toutefois que je ne me présente avec la baguette, le béret et les charentaises.

Muséehttp://www.museecheddar.org/

Pour cet atelier de transformation qui date de 1895, les visiteurs de partout peuvent ainsi s’immerger dans la découverte du fromage… Qu’est-ce que le petit lait ? Par quel moyen simple mesurait-on l’acidité ? Pourquoi testait-on le fromage contre une barre de fer chaude ? D’où était extraite la présure ? Enfin, qu’est-ce que la « cheddarisation » ? Ce sont autant de question dont j’ai pu avoir les réponses… juste avant une dégustation, en solo à la maison.

Je me suis alors rendu compte que ce fameux fromage qui fait ‘squick-squick’ sous la dent n’est pas seulement le fromage à poutine que l’on rencontre ici au Québec. Ce Cheddar-là qu’on pourrait rapidement apparenter à une Mozzarella plus caoutchouteuse n’est en fait que la partie ‘médiatique’ de tout ce qui existe !

Pour ma part, j’ai fini par trouver mon compte avec un bon ‘doyen’ de 4 ans d’âge et dont le goût reste au palet pour les heures qui suivent. Sur sa tranche de pain qui croustille, je l’ai chauffé légèrement, j’ai ensuite agrémenté le tout de confiture de bleuets mais ça… c’est une autre histoire…

Cheddar